Rechercher
  • Baptiste Lietaert

Braderie de Lille 2020 : Annulée ? L'avis du Chat Qui Dort



Savez-vous qu'il s'agit de la plus grande braderie de France, et même d'Europe ? Vous imaginez bien que la décision sur sa tenue ou non fera office de mètre-étalon pour toutes les autres braderies d'Europe, et plus généralement tous les évènements en plein air à venir. Alors, oui, notre avis importe peu, tout comme celui des commerçants et hôteliers lillois.


Mais nous faisons partie de la Braderie de Lille, alors nous avons tout de même décidé d'y aller de notre petite analyse, pleine de subjectivité !


Braderie de Lille 2020 : annulée ? Nous avons listés les arguments en faveur de sa tenue, et ceux en sa défaveur... On fait les comptes ?

Elle représente un % du chiffre d’affaire conséquent pour les commerces lillois


Souvenez-vous, c'était il n'y a pas si longtemps que ça. Les vitrines de la rue Nationale et de la rue du Molinel brisées, les manifestations de gilets jaunes tous les samedis, les grèves avec les trains TGV et TER annulés, les centre commerciaux bloqués... La fin d'année 2019 et le début 2020 étaient plus animés d'un point de vue social et sociétal qu'au niveau de l'économie et du commerce... Et cela n'a pas été sans impact sur les commerces et les hôtels lillois, qui étaient déjà fragilisés avant l'arrivée de la crise liée au COVID-19. Les trésoreries sont au plus bas, et la situation risque de durer. Alors, l'arrivée de la braderie de Lille est espérée comme une bouffée d'oxygène pour tous les commerces asphyxiés.


Elle a déjà été annulée, mais surtout remaniée


C'était en 2016. Suite aux attentats terroristes survenus à Nice, la Braderie est annulée. Une première depuis plus de 70 ans. Depuis, le risque terroriste est resté extrêmement élevé en France, et on aurait pu croire à la fin de cet évènement populaire. C'était sans compter sur la volonté des lillois à faire perdurer leur Braderie. Une version remaniée, avec un périmètre restreint, a vu timidement le jour en 2017... Puis avec un peu plus d'enthousiasme en 2018. Avant une édition de la Braderie 2019 qui avait tenu toutes ses promesses ! Alors, oui, la braderie de Lille s'est déjà réinventée dans le (proche) passé. Bis repetita ?

Elle se tient en plein air

Certes, il y a du monde, beaucoup de monde, certaines rues sont bondées... Il est évident que les règles de distanciation sociale seront impossibles à appliquer strictement. Mais il ne faut pas oublier qu'à la Braderie, tout se passe en extérieur. Dans le contexte actuel, on sait que les restrictions sont beaucoup plus fortes pour les évènements confinés que ceux à l'air libre. C'est déjà un début de solution, non ?


Lille pourrait se positionner comme une ville « précurseur » dans l’organisation d’événements post-COVID


On le sait, les politiques cherchent toujours à tirer leur épingle du jeu, et savent que d'une situation compliquée naissent toujours des opportunités. Et si l'après COVID-19 commençait avec la braderie de Lille. N'y aurait-il pas là une opportunité unique d'imaginer ce que pourrait être les futurs grands évènements populaires ?

Les polémiques ne sont jamais bien loin, et le risque en période électorale est bien là !


Le 2ème tour des élections municipales devrait être reporté à la rentrée. Martine Aubry, arrivée en tête au 1er tour, a une avance moins confortable qu'à l'accoutumée. La braderie, qu’elle soit annulée ou non,  devrait donc être un sujet de polémique majeur de la part des oppositions. Mais prendre une décision forte serait également un moyen pour Martine Aubry d’asseoir sa stature de maire responsable et à l’écoute de ses citoyens. Et de s'inscrire encore un peu plus dans le futur de la ville de Lille...


Toutes les braderies aux alentours / festivals en plein air sont annulés pour l’été, alors pourquoi la braderie y réchapperait-t-elle ?

Certes, la réalité des mois de Juillet et d'Août n'est pas celle de Septembre. Mais on voit mal comment la braderie pourrait exister, alors que toutes les braderies et tous les festivals de l'été ont déjà été annulés. Impossible n'est pas lillois ?

NOTRE AVIS - UNE BRADERIE DE LILLE 2020 REMANIÉE


La mairie va proposer une alternative. L’idée est de conserver un événement pour dynamiser le commerce et le tourisme, qui en ont grandement besoin. D’autant plus que la ville devrait avoir le budget pour, la majorité des grands événements de la ville ayant déjà été annulés (Lille Plage - Série Mania etc). Sans parler du football - Ligue 1, et du LOSC, dont la saison est maintenant officiellement terminée. Mme Aubry a plus à gagner en organisant quelques chose d’alternatif, même si c’est un d’échec, qu’en annulant purement et simplement l’événement. Personne ne lui reprochera d’avoir tenté de faire quelque chose pour sa ville.


On pourrait imaginer les règles suivantes pour une braderie "COVID-compatible" :


- Port du masque obligatoire

- Distance minimale entre les stands (par exemple : autorisés devant 1 immeuble sur 2 ?)

- Espaces intérieurs des magasins interdits au public

- Fermeture des axes trop étroits

- Périmètre restreint avec accès sécurisé

- Attestation obligatoire pour accéder à la braderie avec une limite de temps ?


Mais rappelez-vous une chose, pas de braderie de Lille ne signifie pas pas de moules-frites en terrasse ! Et ça, en Septembre, on devrait raisonnablement pouvoir se le permettre ! Et nous, au Chat Qui Dort, on sera toujours là pour vous accueillir.


Et pour réserver un appartement à Lille au Chat Qui Dort, ça se passe ici

48 vues